Et si les directions d’écoles pouvaient… La croissance professionnelle transformée!

Bien que l’ère numérique soulève plusieurs questions, ce qui semble faire l’unanimité en éducation présentement c’est l’importance des personnes qui sont à la direction de nos écoles. En effet, elles ont le mandat de créer un renouveau dans leur communauté scolaire dans le but d’offrir à nos élèves une éducation qui reflète davantage le monde et la société à l’extérieur de l’école. Or dans ce rôle d’agent de changement, il faut s’attendre à être transformé soi-même.

Mais où trouver les idées et le soutien au quotidien pour mener le changement?

« The future is not some place we are going to, but one we are creating. The paths are not to be found, but made, and the activity of making them, changes both the maker and the destination. » John Schaar

Des leaders comme Eric Sheninger (@E_Sheninger – A principal’s reflections)  et George Couros (@gcouros – The principal of change) servent de modèles, nous inspirent et guident nos prochaines étapes.

Au fil de mes lectures et dans le cadre de mon travail, voici 4 points clés qui, selon moi, peuvent aider une direction d’école à devenir un agent de changement dans son école :

1. Créer son réseau d’apprentissage personnel

Pour être agent de changement, une direction d’école doit s’entourer de gens compétents qui vivent la même réalité afin de partager, échanger, collaborer, apprendre les uns des autres. Cela veut dire qu’il faut mettre son chapeau d’apprenant.

Et si les directions d’écoles pouvaient être en communication avec plusieurs de leurs collègues pour échanger des idées, des outils, des processus, des astuces, des pratiques réussies, des mises en garde, pour se questionner, pour apprendre…, et ce, quand ils le veulent!

Que se passerait-il?

N’est-ce pas que leur croissance professionnelle serait transformée!

Et ça existe!

Depuis 2010, je bâtis mon réseau d’apprentissage personnel sur Twitter. Je ne suis pas sur Twitter pour «être» sur Twitter. J’y suis parce que j’aime apprendre. Depuis 5 ans, grâce à Twitter, j’apprends quand je veux, au rythme que je veux et c’est tout à fait fantastique. Twitter a transformé mon expérience d’apprentissage en tant que professionnel. Je le souhaite à tous mes collègues. Et comme dirait l’autre, le plaisir croît avec l’usage.

« Depuis 5 ans, grâce à Twitter, j’apprends quand je veux, au rythme que je veux et c’est tout à fait fantastique. Twitter a transformé mon expérience d’apprentissage en tant que professionnel. » @bourmu

2. Disposition (Mindset)

Pour créer une culture d’innovation et être un agent de changement, la direction d’école doit accepter non seulement de mettre son chapeau d’apprenant, mais de devenir le Lead apprenant de son école. Ceci implique un changement dans la pratique et la prise de risques réfléchie. Pas besoin de tout savoir! Seulement besoin de croire qu’on peut y arriver! La prise de risques, ça se démontre!

3. Transformer l’expérience d’apprentissage du personnel enseignant

Dans un récent billet , @gcouros prétend qu’il faut miser sur l’apprentissage d’abord, ensuite sur la technologie. Il nous invite à apprécier le relation qui existe entre l’apprentissage et la technologie. Il faut comprendre l’apport de la technologie afin d’y arriver. L’essentiel est de créer un engouement pour l’apprentissage informel.

Une direction d’école qui veut être un modèle pour son personnel peut complètement transformer l’expérience d’apprentissage de son personnel en :

  1. donnant une voix à son personnel
  2. donnant de l’autonomie à son personnel
  3. créant de nouvelles conditions d’apprentissage pour son personnel

Quand je réfléchis à ma pratique dans le passé en tant qu’enseignant, je me rends compte que ma démarche pédagogique était souvent axée sur le contrôle. Je voulais m’assurer que les élèves avaient fait le travail demandé. Cette façon de faire n’était pas toujours engageante.

Comme direction d’école, est-ce que le processus d’apprentissage que nous organisons pour notre personnel est axé sur le contrôle? On veut savoir s’ils ont fait le travail demandé? Comment peut-on créer des occasions d’apprentissage engageantes axées sur la confiance ET l’imputabilité?

4. Miser sur les forces de son personnel

Je crois fermement que tout ce dont nous avons besoin pour mener le virage est déjà dans nos écoles. Il faut simplement miser sur les forces de son personnel et créer les conditions qui permettront au personnel de les exploiter.

Et vous, qu’ajouteriez-vous à cette liste?

Dans le cadre de la conférence provinciale Tac2015 – Oser innover qui aura lieu les 8-9-10 décembre prochain à Toronto, j’animerai l’atelier Et si les directions d’écoles pouvaient… La croissance professionnelle transformée!  Pourquoi, comment, et pistes concrètes! avec mon collègue Joël McLean. Cet atelier pour les directions d’écoles prendra la forme d’un chat Twitter (#TacEdChat) en personne et aura lieu le 9 décembre 2015, de 13 h 15 à 14 h 25.

Marius Bourgeoys (@bourmu) et Joël McLean (@jprofNB) sont présentement leaders pédagogiques pour l’équipe TacTIC au CFORP et ont le mandat d’appuyer les directions d’écoles afin de faciliter leur rôle d’agent de changement dans les écoles de langue française de l’Ontario.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s