Transformation amorcée

On n’oublie pas les expériences d’apprentissage qui génèrent en nous des émotions positives.

fullanpanel

Le jeudi 3 mars dernier, j’ai eu l’honneur de représenter fièrement l’équipe TacTIC en participant au Think Tank et en contribuant au panel habilement animé par nul autre que M. Michael Fullan. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais j’avais bien hâte d’y prendre part et d’écouter ce qui allait être partagé au cours de la journée. J’adore écouter. Bref, cette expérience d’apprentissage, d’échange et de réseautage a donné lieu à des conversations riches et authentiques, tant en personne que par le biais de Twitter. Voici quelques faits saillants de la journée.

ACCUEIL 

Quand je suis entré au Musée de la Nature jeudi dernier, j’ai été touché. Alors que les invités au Think Tank prenaient place tranquillement dans la salle Barrick du 3e étage, on pouvait voir plusieurs membres de l’équipe du CECCE – faciles à repérer grâce au foulard rouge qu’ils portaient au cou – qui s’affairaient à accueillir les invités et à finaliser les derniers préparatifs avant le début de cette journée qui s’annonçait déjà très intéressante. À peu près au même moment, j’ai été accueilli par une personne de l’équipe du CECCE qui a pris soin de me souhaiter la bienvenue et de me diriger au bon endroit pour recevoir les informations pertinentes. Et là ça m’a frappé. Quel climat d’accueil! De toute évidence, cette journée était importante. L’aménagement de la salle, par sa disposition, annonçait la collaboration. Plus tard, on m’a appris que l’équipe de CECCE s’était même assuré d’accueillir les gens en ligne en leur offrant le choix d’entendre les discussions en français ou en anglais, d’entendre l’orateur ou l’interprète. Accueil. Avant même que la session de réflexion collaborative ne soit commencée, deux champs d’action avaient déjà été modelés. Le bien-être et l’aménagement des environnements et des espaces d’apprentissage.

VOIX DES PARTICIPANTS

Les invités en présentiel et en ligne pouvaient dialoguer, contribuer, laisser des traces de leurs réflexions via le mot-clic #CECCE. Les gens pouvaient également le faire par le biais d’une salle virtuelle dans Today’s Meet. La journée a commencé par un chant en guise de prière interprété par des élèves. Quelle belle façon de commencer notre journée! Garder l’élève au centre de nos décisions. Après la mise en contexte de l’équipe du CECCE et de M. Fullan, le panel a pris place pour la première partie de l’avant-midi. Certains étaient sur place alors que d’autres étaient en ligne. Plusieurs messages percutants ont été livrés par les différents panélistes, comme en témoignent les nombreux tweets. Certains messages parlaient de courage, de créativité, de stratégies de réflexion, de savoirs, d’approches, de relations…

Voici mon top 3 :

  1. Will Richardson : Avons-nous le courage de faire ce qu’il faut pour transformer l’expérience d’apprentissage des élèves?
  2. Lucy West : Il va falloir être plus créatifs dans nos efforts de transformer nos écoles. Remettre en question des choses qu’on ne remet pas en question naturellement.
  3. Garfield Gini-Newman : Il faut donner des outils de réflexion à nos élèves.

Bref, j’en retiens que les messages étaient complémentaires et validaient le bien fondé des 5 champs d’action du profil de sortie de l’élève du CECCE. Or tous les participants avaient une voix pendant le panel. Et que dire de l’emploi de la technologie!

Mais au-delà des messages, c’est l’approche qui a retenu mon attention. La 2e partie de l’avant-midi a donné lieu à des échanges très intéressants à chacune des tables. Ces échanges étaient animés et dirigés par un membre de l’équipe du CECCE. J’ai eu le plaisir d’entendre une élève conseillère nous donner le point du vue des élèves. Elle nous disait que ce serait plaisant que l’engouement créé par les activités parascolaires se transporte en salle de classe. C’est bien logique. On ne veut sûrement pas que les cours soient perçus comme un mal nécessaire pour avoir accès aux activités parascolaires… Bref, pendant nos discussions, nous travaillions tous en partenariat afin de réfléchir aux conditions qui font en sorte que les élèves apprennent le mieux. Nous étions tous consultés et nos idées avaient de la valeur. Deuxième et troisième champs d’action modelés. Les nouvelles pédagogies émergentes et l’intégration des technologies au service de l’apprentissage.

Capture d’écran 2016-02-03 à 10.33.53

RELATIONS

Je crois fermement que la transformation, c’est en soi qu’elle doit d’abord se faire. On parle du profil de sortie de l’élève, mais quel est le profil d’entrée d’un enseignant? D’un leader? Quelle approche devons-nous avoir pour générer des émotions positives?

«On parle du profil de sortie de l’élève, mais quel est le profil d’entrée d’un enseignant? D’un leader?»

Je faisais allusion à la parabole du semeur lors du panel et je réfléchissais à ça sur la route du retour en fin de journée. Il faut croire en nos élèves. Comme un parent croit en son enfant. Croire qu’ils sont de la bonne terre. Les élèves le sentent.

semeur

Et si la terre, c’était plutôt notre salle de classe et les élèves, les semences? Avons-nous le bon profil d’entrée, le bon mindset? Sommes-nous d’habiles jardiniers, capables de créer les conditions optimales pour faire jaillir de nos élèves leurs plus beaux fruits? Il n’y a pas de recette pour faire ça. C’est exigeant. Ça demande de transformer notre conception de notre rôle, de la réussite, de ce qui a de la valeur pour nos élèves. Et ça, ça se fait un élève à la fois, une émotion positive à la fois, une relation à la fois. Lorsqu’on change notre mindset, on change nos stratégies!

«Lorsqu’on change notre mindset, on change nos stratégies!»

TRANSFORMATION AMORCÉE

Lorsqu’une équipe de leaders organise un tel événement, qu’elle mobilise autant de gens, le message est clair : La transformation de l’expérience de l’apprentissage, c’est important. J’ai particulièrement apprécié le format de la journée. J’ai senti que tout le monde avait eu la chance de contribuer et d’être écouté. C’est tellement important. C’est un modèle qui peut être reproduit dans une école, dans un secteur, dans une salle de classe. Fractales! Bravo à toute l’équipe dirigée par Eugénie. Vous avez su générer, en moi et en nous tous, j’en suis sûr, des émotions positives. Et j’ai appris. Cinquième champ d’action modelé. Leadership.

La conversation est amorcée, la graine est semée et on peut dire que la transformation en soi est amorcée et CECCE.

Merci de vos commentaires!

 

 

 

2 réflexions sur “Transformation amorcée

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s