Devenir enseignant… apprenant à vie

J’ai toujours vu la profession enseignante comme une vocation, comme un rôle important et privilégié dans notre société. C’est vrai qu’on est privilégié. En tant qu’enseignants, nous sommes appelés à former toutes les autres professions. Ce n’est pas rien.

Au service de merveilles

Quand j’ai accepté un poste en enseignement, j’ai pris un engagement envers mon employeur. Je voulais faire honneur à la profession. Mais je prenais surtout un engagement envers toutes les familles de ma communauté scolaire, un engagement à 22234toujours donner le meilleur de moi-même à mes élèves. Ces familles allaient me confier leurs enfants. Les meilleurs enfants qu’ils ont, comme disait le grand Wayne Hulley. Ma mission personnelle était et est toujours que les élèves qui me sont confiés soient convaincus qu’ils sont des merveilles après avoir fait ma rencontre. Je ne serais pas honnête si je ne vous disais pas que parfois certains élèves cachent bien leur côté merveilleux! Ouf! Mais c’est ma façon d’approcher ma profession. C‘était et c’est encore très sérieux pour moi comme engagement, comme responsabilité. Même si mon rôle est différent présentement, je me considère d’abord comme un enseignant.

S’améliorer… parce qu’on n’a jamais fini d’apprendre!

Pour donner le meilleur de soi, pour développer des merveilles, il faut avoir une mentalité de croissance. Croire qu’on peut toujours s’améliorer. Meilleur qu’hier, moins bon que demain. Bref, devenir enseignant, c’est accepter de devenir un apprenant à vie. Pour nous aider à nous améliorer, notre employeur investit en nous, en nous offrant diverses occasions de perfectionnement professionnel.

«Bref, devenir enseignant, c’est accepter de devenir un apprenant à vie.»

Formel et informel

J’ai découvert au fil du temps qu’il y a du perfectionnement professionnel formel, où les objectifs d’apprentissage sont définis par le formateur et l’apprentissage professionnel informel, où je détermine moi-même ce que je dois apprendre. Les deux sont essentiels selon moi. Je vois ça un peu comme du Hop On (passager), Hop Off (conducteur) au niveau de mon développement professionnel. Dernièrement, j’ai écrit plusieurs messages sur Twitter à ce sujet. L’apprentissage informel (Hop Off), où je suis en contrôle de mon apprentissage, a complètement transformé mon expérience d’apprentissage en tant que professionnel. Twitter, YouTube et quelques blogues sont ma principale source d’apprentissage. Un apprentissage sur demande. Je profite aussi des occasions de développement professionnel plus formelles (Hop On), comme des formations ou des conférences, grâce à mon employeur.

«L’apprentissage informel a complètement transformé mon expérience d’apprentissage en tant que professionnel.»

Développement professionnel dans les écoles

Dans les écoles, le développement professionnel formel prend souvent la forme de communautés d’apprentissage professionnel (CAP), d’équipes de collaboration au autres. Ce temps consacré au développement professionnel des enseignants est important pour l’amélioration continue de nos écoles. La qualité d’une école dépend de la qualité de ses enseignants.

«La qualité d’une école dépend de la qualité de ses enseignants.»

Selon mon expérience, le format d’accompagnement choisi doit répondre à 3 critères pour assurer un développement professionnel de qualité.

  1. Le travail doit être en lien avec les travaux des élèves.
  2. L’accompagnement doit avoir une certaine durée et être assez fréquent.
  3. Le développement professionnel doit être vécu en équipe.

Quels critères ajouteriez-vous à cette liste?

Voici un billet intéressant sur le sujet, écrit par un blogueur anglophone.

Accueillir l’apprentissage informel

Je vous encourage fortement à explorer le grand monde de Twitter en participant à un chat ou en suivant des gens qui vous inspirent. L’apprentissage informel, c’est désormais un incontournable au niveau du développement professionnel. Ça permet de progresser à son rythme, ça motive, ça inspire, ça donne des ailes! Et il faut d’abord l’accueillir, prendre position et prendre en main son apprentissage. Apprendre, ça rend heureux!

Et vous, quelle est votre mission, votre approche en tant qu’enseignant? Je suis curieux 🙂

Merci de vos commentaires!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s